Esprit & Vie

Revue catholique de formation permanente

La revue, publiée par les Éditions du Cerf, compte 22 numéros par an. Tous les quinze jours, le lecteur traverse en 48 pages l’actualité ecclésiale, approfondit un dossier biblique, s’approprie les éléments d’une question théologique, ouvre ses horizons sur une période de l’histoire ou de l’art…

xx
xx
xx

Rechercher dans les pages d'Esprit & Vie

Le Règne de Dieu est tout proche de vous

P. Jean-Pierre Torrell

Lectures : Isaïe 8, 23-9, 3 ; Psaume 121 ; 1 Corinthiens 1, 10…17 ; Matthieu 4, 12-23

Esprit & Vie n°231 - janvier 2011, p. 46-47.

Le temps à notre disposition est assez bref, mais il ne faut pas renoncer à méditer au moins un instant sur la Parole de Dieu proposée aujourd'hui. Au même titre que le pain de notre petit déjeuner, elle est notre nourriture du jour. D'autant plus que, ce matin, le dernier mot de l'Évangile est bien fait pour éveiller l'attention : « Le Royaume de Dieu est tout proche de vous. »

Cette annonce du Règne ou du Royaume revient comme un leitmotiv dans les Évangiles synoptiques au point qu'on peut y voir l'essentiel de la mission apostolique qui se continue dans l'Église. Cela signifie-t-il que les apôtres avaient pour mission d'annoncer « des cieux nouveaux et une terre nouvelle » ? Quelque chose qui ressemblerait à un retour du paradis sur terre ?… Certains exégètes semblent le croire et ont tenté de prouver que le retour du Christ à la fin des temps, la Parousie, n'aurait pas lieu avant que notre monde ait connu une période de bonheur édénique - à la manière dont Isaïe prophétise poétiquement les temps messianiques où le loup ne devrait plus manger l'agneau…

Il faut beaucoup solliciter les textes et surtout une bonne dose d'optimisme pour s'imaginer cela. Il est plus vraisemblable, hélas ! qu'aussi longtemps que les hommes seront ce qu'ils sont, le monde restera ce qu'il est. Une terre déchirée où la paix et la justice ne régneront guère que de façon précaire et sporadique, dans de rares îlots fragiles et menacés, au milieu d'un redoutable océan de cupidité, de bêtise obstinée, de haine aveugle et de mal… Il ne faut donc pas se tromper sur le Royaume que nous attendons. Ce Royaume à l'avènement duquel nous devons œuvrer, et pour la venue duquel nous prions chaque fois que nous récitons le Pater. Si ce Royaume-là n'est pas au-dedans de nous, il n'est nulle part. Au reste, c'est bien ce que répètent les Évangiles à longueur de pages en comparant le Royaume au grain qui germe au plus profond du sol ou au levain enfoui dans la pâte. Et le deuxième concile du Vatican a repris cette comparaison pour parler de la croissance du Royaume dont le Corps de l'Église est le commencement et le germe.

Certes ! Cela ne dispense pas de travailler à répandre autour de soi la paix et la justice, à combattre le mensonge et le mal sous toutes ses formes, mais on se tromperait si l'on croyait qu'il suffit de bâtir une société humaine socialement juste pour que le Royaume de Dieu soit réalisé. Le Royaume est d'un autre ordre que la félicité temporelle. Il commence par le don de la grâce dans nos cœurs et il est fait des valeurs évangéliques de charité, de douceur, d'humilité, d'amour de l'ennemi… Ces vertus ne sont pas des produits que nous fabriquons. Ce sont elles qui, au contraire, font grandir et façonnent en nous la créature nouvelle, l'être nouveau à l'image de celui qui est venu nous annoncer le Royaume - un Royaume qui n'est « pas de ce monde », Jésus l'a bien précisé.

Puisse le Seigneur affiner la perspicacité de notre regard intérieur pour que nous sachions chaque jour un peu mieux discerner le vrai Royaume de ses contrefaçons et puisse-t-il aussi nous accorder la grâce de travailler à son avènement - en nous et autour de nous ! Amen !

Temps ordinaire

Année A

Les derniers numéros d'Esprit & Vie

Le plan du site

toutes les pages d'Esprit & Vie