Esprit & Vie

Revue catholique de formation permanente

La revue, publiée par les Éditions du Cerf, compte 22 numéros par an. Tous les quinze jours, le lecteur traverse en 48 pages l’actualité ecclésiale, approfondit un dossier biblique, s’approprie les éléments d’une question théologique, ouvre ses horizons sur une période de l’histoire ou de l’art…

xx
xx
xx

Rechercher dans les pages d'Esprit & Vie

Le Colloque européen des paroisses

P. Pierre Princet

Esprit et Vie n°144 - février 2006 - 2e quinzaine, p. 34.

À Lausanne, en 1961, les prêtres de sept nations ont fait le constat suivant : « Au cœur d'une Europe qui progressivement se structure en une communauté, nos problèmes humains et paroissiaux se ressemblent. Il nous apparaît donc de moins en moins raisonnable que chaque nation, séparément et indépendamment des autres, cherche à progresser sur les chemins de la pastorale. »

Depuis, tous les deux ans, le colloque, auquel de nombreux laïcs se sont joints, aborde un certain nombre de thèmes ayant trait à la vie des paroisses : la place des laïcs, la coresponsabilité, la solidarité, et particulièrement à Fribourg (Suisse), en 2003, la réorganisation des paroisses.

Cette année, dans le cadre de l'élargissement de l'Europe à vingt-cinq et de l'entrée de certains pays de l'Est dans la communauté européenne, nous avons réfléchi à la manière d'accueillir, déjà dans nos communautés paroissiales, la diversité des cultures et des modes de vie dans la perspective de la Constitution Gaudium et spes de Vatican II, dont nous célébrions le quarantième anniversaire.

« Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n'est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur.  »

Le colloque qui s'est tenu à Erfurt, en Allemagne orientale, a été l'occasion de découvrir, de façon très concrète, à quel point la diversité des situations rencontrées, à l'est comme à l'ouest, appelle les communautés paroissiales, souvent en situation de minorités mais fortes d'une foi vivante appuyée sur une fidélité courageuse à l'Évangile, à porter témoignage de la présence en elles de l'Esprit Saint. Ainsi, des petites communautés ne cherchent pas à s'imposer mais, dans le partage de ce qui fait la vie des hommes, elle sont, pour notre temps, un signe de la fécondité de l'Esprit du Christ.

Nous l'avons constaté dans les contacts vécus avec plusieurs paroisses d'Erfurt ou des environs, où leur situation de « diaspora » n'empêche pas que les adultes demandent aujourd'hui le baptême après de longues années où il était interdit par le régime communiste.

Nous avons insisté sur le fait qu'il faut agir chez nous aussi face à l'indifférence qui grandit avec moins d'angoisse et plus de sérénité.

Déjà au colloque de Fribourg, en 2003, en partageant les expériences vécues lors de la restructuration des paroisses, nous avions constaté que la paroisse reste un lieu privilégié pour la proposition et l'annonce de la foi. La mise en place d' » équipes d'animation pastorale », dans lesquelles se vit un nouveau partage de la charge pastorale entre prêtres et laïcs, nous est apparu plein d'espoir pour l'avenir.

À Erfurt, cette année, nous avons véritablement vécu une prise de conscience européenne de notre vie de foi en Église, tant sont multiples, en Europe, les facettes de la vie en paroisse.

Et comment ne pas avoir entendu, dans la ville de Luther, un appel à participer plus sérieusement au partage œcuménique ?

Ainsi, poussées par l'Esprit, les communautés paroissiales seront, au cœur même de notre Europe en marche, des points d'appui pour l'évangélisation des lieux où s'opère discrètement le grand passage de l'humanité vers Dieu…

« Avec joie et espérance ! »

Échos de colloque

    Les derniers numéros d'Esprit & Vie

    Le plan du site

    toutes les pages d'Esprit & Vie